Manche 4 du Challenge des Monos 2018

Le Vigeant – 1 & 2 septembre 2018

Une bonne surprise pour cette épreuve du Challenge des Monos, outre une météo clémente, c’est un parterre de pilotes bien fourni qui est proposé aux spectateurs.
43 pilotes ont répondu présent et parmi eux l’ex-champion Nicolas Bonduelle, vainqueur du Challenge des Monos en 2007, qui profite d’une opportunité pour venir rouler aux côtés de son fils Tom Bonduelle.

Vendredi, suite aux essais libres, 2 pilotes vont hélas déclarer forfait. Gilbert Hyppias #71 sur casse moteur et Michaël Viravongsa #66 dont la moto va être complètement détruite après un accrochage, compromettant gravement le reste de sa saison.

Samedi, la journée s’annonce chargée avec 2 séances d’essais chronométrés et 1 course.
En première séance, Nathan Paye #52 s’empare de la pole provisoire en 1’51″327 devant Jocelyn Henry #55 en 1’52″026 et Nicolas Bonduelle #91 en 1’52″342.
En catégorie Mono2, suite au passage en Supermono de Simon Pirson #22, on trouve Thierry Flégar #60 en 2’01″901 devant Félix Caillot #450 en 2’02″307 et Marc L’Huillier #25 en 2’04″398.
La séance de l’après-midi démarre et tout de suite on déplore la chute, suite à un « contact », de la seule représentante féminine, Hélène Montauriol #88 qui donnera elle-même des nouvelles rassurantes de sa santé mais va être écartée des 2 courses.
Nous lui souhaitons un prompt rétablissement pour un retour en forme à Alès.
Nathan Paye #52 signe la pole avec un chrono de 1’51″267 devant Nicolas Bonduelle #91 (1’51″798) et Jocelyn Henry #55 (1’51″871).
En catégorie Mono2, la hiérarchie reste établie avec Thierry Flégar #60 (2’00″402) devant Félix Caillot #450 (2’02″307) et Marc L’Huillier #25 (2’04″398).

Course 1
La première course s’élance en toute fin d’après-midi et, autant le dire tout de suite, Nicolas Bonduelle #91, pour son retour, ne fait pas dans la dentelle et signe une magnifique victoire après 11 ans d’absence.
Derrière lui, Jocelyn Henry #55 est satisfait de sa nouvelle acquisition et place sa Honda NSF250R en 2ème position devant le jeune Charles Aubrie #10, 3ème.
Il est à noter la chute de Nathan Paye #52 en tout début de course, sans doute un peu trop pressé de prendre le large.

En catégorie Mono2, Félix Caillot #450 l’emporte devant Marc L’Huillier #25 et un surprenant Jean-Pascal Giroux #40 qui parvient à placer son antique mais néanmoins fort bien préparée Muz Skorpion en 3ème position.
Il est à noter l’abandon de Thierry Flégar #60 sur problèmes électriques.

Dimanche après-midi, une soirée et une matinée complète ne sont pas de trop pour reconditionner les machines et les organismes.
La 2ème course s’élance suivant la même grille et on assiste à un scenario légèrement différent de la veille.
En effet, Sébastien Guillo #156 boucle le premier tour en tête devant Nicolas Bonduelle #91 et Nathan Paye #52, Jocelyn Henry #55 quant lui, peine un peu et pointe seulement 6ème au premier tour.
Dès le 2ème tour, Nicolas Bonduelle #91 s’empare du commandement et Jocelyn Henry #55 remonte dans le classement.
Dans le 6ème tour, Nathan Paye #52 part à la faute, sans doute poussé dans ses retranchements par une concurrence inhabituelle.
Jocelyn Henry #55 s’accroche à la roue de Nicolas Bonduelle #91 et les 2 hommes offre un spectacle exceptionnel tout au long des 6 tours qui restent à courir.
Au final, Jocelyn Henry effectue une ultime tentative de dépassement dans le dernier virage mais Nicolas Bonduelle décroise et passe la ligne en première position et en wheeling.
Pour la 3ème place, la lutte est toute aussi intense entre Simon Pirson #22 et Charles Aubrie #10. Simon Pirson gagne sa place sur le podium grâce à un surplus de puissance qui lui permet de faire une différence de quelques dixièmes de seconde devant Charles Aubrie.

En catégorie Mono2, Félix Caillot #450 l’emporte à nouveau mais de justesse devant un Thierry Flégar #60 qui a réussi à résoudre ses problèmes de la veille et est bien récompensé de ses efforts. Marc L’Huillier #25, très régulier tout au long du week-end, complète le podium.

Bravo à tous les participants.

Nous remercions l’organisateur des WERC pour leur accueil ainsi que les officiels et les commissaires de piste.

Rendez-vous les 29 et 30 septembre 2018 à Ales.

Manche 3 du Challenge des Monos 2018

Nogaro – 28 & 29 juillet 2018

Il y a bien longtemps que les pilotes du Challenge des Monos n’ont pas posé leurs roues sur la piste du circuit Paul Armagnac à Nogaro.
Ceci explique peut-être le regain de demandes d’engagements et c’est 39 pilotes qui vont se retrouver pour en découdre.

Samedi, la pluie de la nuit laisse une piste encore humide pour les premiers essais chronométrés.
Dans cette séance, on note l’absence de Nathan Paye #52 et c’est Sébastien Guillo #156 qui s’empare de la pole provisoire, suivi du régional de l’étape
Michaël Viravongsa #66 et le leader actuel du championnat, Guy Traber #51.
En catégorie Mono2, on trouve un tiercé inhabituel, Sylvain Griffet #999, Thierry Flégar #60 et Jean-Christophe Dalbigot #34.

Le soleil refait son apparition dans l’après-midi et c’est sur une piste sèche que la hiérarchie se dessine pour les courses à venir dimanche.
Nathan Paye #52 s’empare de la pole position et en profite pour battre le record de la piste en Mono qui date d’il y a plus de 15 ans.
Il efface le nom de Frédéric Pizzolitto en signant un chrono de 1’38″836, temps que bien des pilotes des catégories supérieures rêveraient d’égaler.
Michaël Viravongsa #66 fait honneur à ses supporters venus en nombre avec le 2ème chrono, devant Olivier Collet #131.
En Mono2, Simon Pirson #22 mène la catégorie devant Thierry Flégar #60 et Sébastien Besson #666.

Dimanche matin, suite à un problème nécessitant un nettoyage de la piste avant la course, les pilotes s’élancent pour effectuer 2 tours de chauffe et la première course démarre avec un peu de retard pour 14 tours.
Dès le départ, Nathan Paye #52 s’installe en tête et creuse l’écart jusqu’à l’arrivée.
Derrière, Michaël Viravongsa #66 parvient à se détacher de Sébastien Guillo #156 qui monte sur la dernière marche du podium, talonné par Olivier Collet #131.
Dans la catégorie Mono2, Simon Pirson #22 l’emporte facilement devant Thierry Flégar #60 et Sébastien Besson #666.
On note que Jean-François Kohl #53 passe la ligne d’arrivée en poussant sa machine, sauvant ainsi quelques précieux points au classement Mono2.

A 14h, les pilotes du Challenge des Monos sont à nouveau invités à prendre leurs places sur la pré-grille et, lorsque le départ est donné, Nathan Paye #52 s’installe à nouveau en tête.
Derrière lui, le jeune Charles Aubrie #10, privé de première course suite à un problème mécanique juste avant le départ, s’empare de la 2ème place devant Michaël Viravongsa #66 qui signe son 2ème podium de la journée.
En catégorie Mono2, Simon Pirson #22 l’emporte à nouveau devant Thierry Flégar #60 et Marc L’Huillier #25.

Bravo à tous les participants.

De ce week-end de course, on retient également samedi soir, le podium improvisé des « gilets jaunes » qui est l’occasion de souder cette communauté dans une ambiance de « franche rigolade ».
Voilà de quoi inciter tous les participants, anciens et nouveaux, à revenir pour la 4ème manche du Challenge des Monos 2018 qui se déroulera sur le circuit du Val de Vienne les 1 et 2 septembre prochain.

Nous remercions l’organisateur des WERC pour leur accueil ainsi que les officiels et les commissaires de piste.

Rendez-vous les 1 et 2 septembre 2018 au Vigeant.

Manche 2 du Challenge des Monos 2018

Carole – 7 & 8 juillet 2018

L’affluence attendue au circuit Carole n’est pas au rendez-vous, est-ce l’effet vacances ou plutôt l’effet « Coupe du Monde de Football » ?
Toujours est-il qu’un seul créneau horaire est retenu et c’est un maximum de 36 pilotes qui pourront défendre leurs chances dans cette deuxième manche du Challenge des Monos 2018.

Ce bouleversement provoque d’ailleurs quelques frayeurs à des pilotes réguliers qui ont tardé à s’inscrire et se retrouvent de fait en liste d’attente, c’est au prix de quelques abandons que leurs participations sont validées.

Samedi, dès la première séance d’essais, Nathan Paye #52, le champion sortant, fait un retour fracassant depuis sa Belgique natale en signant la pole position en 1’06″820, ne bouclant que 3 tours.
Cette séance est interrompue au drapeau rouge suite à la chute spectaculaire de Guy Fitte #70. Le pilote se relève mais il est KO debout.
La séance repart pour quelques tours et c’est un autre représentant belge, Simon Pirson #22 qui s’installe en 2ème position.
Ensuite, on trouve plusieurs pilotes en à peine 1 seconde, Sébastien Guillo #156, Michaël Viravongsa #66, Guy Traber #51, l’actuel leader du championnat et Charles Aubrie #10, le tout jeune pilote sur son Over Yamaha 250.

Dans la catégorie Mono2 on retrouve Simon Pirson #22 en tête, devant Thierry Flégar #60, Sébastien Besson #666 (parti à la faute en début de séance) et Marc L’Huillier #25.

La deuxième séance démarre à 15h en pleine chaleur et ne donne pas lieu à beaucoup d’améliorations.
On note l’absence de Nathan Paye #52 qui conserve la pole suite au temps canon réalisé en première séance.
En catégorie Mono2, Simon Pirson #22 caracole en tête et Sébastien Besson #666 parvient à prendre le dessus sur Thierry Flégar #60, Pascal Paillard #49 s’imposant devant Marc L’Huillier #25.

Dimanche, la première course s’élance à midi pour 20 tours.
Dès le départ, Nathan Paye #52 s’installe en tête pour ne plus la quitter.
Derrière, c’est une lutte acharnée entre Simon Pirson #22, le pilote Mono2, Sébastien Guillo #156 et Guy Traber #51.
Au 3ème tour, Sébastien Guillo #156 se hisse à la 2ème place mais il cède du terrain en fin de course et termine à une belle 5ème place, talonné par le jeune Charles Aubrie #10.
Dès la mi-course, 2 furieux se chamaillent pour la 2ème place et Guy Traber #51 prend finalement le dessus sur Simon Pirson #22, 3ème et 1er de la catégorie Mono2.
La hiérarchie de la catégorie Mono2 est complétée par Thierry Flégar #60, 2ème, devant Sébastien Besson #666, 3ème.

En fin d’après-idi, lorsque la 2ème course s’élance, la chaleur n’est pas encore retombée, beaucoup de pilotes vont souffrir et surtout leurs mécaniques.
De tout ça, Nathan Paye #52 n’en a cure et on assiste à une véritable démonstration de son talent.
Derrière lui, Simon Pirson #22, 2ème, vient à bout de Guy Traber #51, 3ème, devant Sébastien Guillo #156, Timothé Lhuillier #21 et Samuel Saudubray #14.
En catégorie Mono2, Simon Pirson #22 monte sur la plus haute marche du podium devant Thierry Flégar #60 et Marc L’Huillier #25, soit exactement le résultat de la 2ème course de l’Anneau du Rhin 3 semaines auparavant.

Bravo à tous les participants, ils n’ont pas démérité dans des conditions difficiles, le mercure affichant des températures plus propices à des jeux de plages qu’à des joutes motocyclistes.

Qu’à cela ne tienne, tout le monde a hâte de se retrouver pour la 3ème mancche du Challenge des Monos 2018 qui se déroulera sur le circuit Paul Armagnac de Nogaro les 28 et 29 juillet prochain.

Nous souhaitons un prompt rétablissement à Guy Fitte #70 et nous souhaitons le voir en forme très bientôt.

Nous remercions la famille Mothré, organisateur des WERC, pour leur accueil et leur professionalisme.

Nous adressons egalement nos remerciements à tous les commissaires de piste pour leurs courages et leurs engagements.

Rendez-vous les 28 et 29 juillet 2018 à Nogaro.