Manche 2 du Challenge des Monos 2018

Carole – 7 & 8 juillet 2018

L’affluence attendue au circuit Carole n’est pas au rendez-vous, est-ce l’effet vacances ou plutôt l’effet « Coupe du Monde de Football » ?
Toujours est-il qu’un seul créneau horaire est retenu et c’est un maximum de 36 pilotes qui pourront défendre leurs chances dans cette deuxième manche du Challenge des Monos 2018.

Ce bouleversement provoque d’ailleurs quelques frayeurs à des pilotes réguliers qui ont tardé à s’inscrire et se retrouvent de fait en liste d’attente, c’est au prix de quelques abandons que leurs participations sont validées.

Samedi, dès la première séance d’essais, Nathan Paye #52, le champion sortant, fait un retour fracassant depuis sa Belgique natale en signant la pole position en 1’06″820, ne bouclant que 3 tours.
Cette séance est interrompue au drapeau rouge suite à la chute spectaculaire de Guy Fitte #70. Le pilote se relève mais il est KO debout.
La séance repart pour quelques tours et c’est un autre représentant belge, Simon Pirson #22 qui s’installe en 2ème position.
Ensuite, on trouve plusieurs pilotes en à peine 1 seconde, Sébastien Guillo #156, Michaël Viravongsa #66, Guy Traber #51, l’actuel leader du championnat et Charles Aubrie #10, le tout jeune pilote sur son Over Yamaha 250.

Dans la catégorie Mono2 on retrouve Simon Pirson #22 en tête, devant Thierry Flégar #60, Sébastien Besson #666 (parti à la faute en début de séance) et Marc L’Huillier #25.

La deuxième séance démarre à 15h en pleine chaleur et ne donne pas lieu à beaucoup d’améliorations.
On note l’absence de Nathan Paye #52 qui conserve la pole suite au temps canon réalisé en première séance.
En catégorie Mono2, Simon Pirson #22 caracole en tête et Sébastien Besson #666 parvient à prendre le dessus sur Thierry Flégar #60, Pascal Paillard #49 s’imposant devant Marc L’Huillier #25.

Dimanche, la première course s’élance à midi pour 20 tours.
Dès le départ, Nathan Paye #52 s’installe en tête pour ne plus la quitter.
Derrière, c’est une lutte acharnée entre Simon Pirson #22, le pilote Mono2, Sébastien Guillo #156 et Guy Traber #51.
Au 3ème tour, Sébastien Guillo #156 se hisse à la 2ème place mais il cède du terrain en fin de course et termine à une belle 5ème place, talonné par le jeune Charles Aubrie #10.
Dès la mi-course, 2 furieux se chamaillent pour la 2ème place et Guy Traber #51 prend finalement le dessus sur Simon Pirson #22, 3ème et 1er de la catégorie Mono2.
La hiérarchie de la catégorie Mono2 est complétée par Thierry Flégar #60, 2ème, devant Sébastien Besson #666, 3ème.

En fin d’après-idi, lorsque la 2ème course s’élance, la chaleur n’est pas encore retombée, beaucoup de pilotes vont souffrir et surtout leurs mécaniques.
De tout ça, Nathan Paye #52 n’en a cure et on assiste à une véritable démonstration de son talent.
Derrière lui, Simon Pirson #22, 2ème, vient à bout de Guy Traber #51, 3ème, devant Sébastien Guillo #156, Timothé Lhuillier #21 et Samuel Saudubray #14.
En catégorie Mono2, Simon Pirson #22 monte sur la plus haute marche du podium devant Thierry Flégar #60 et Marc L’Huillier #25, soit exactement le résultat de la 2ème course de l’Anneau du Rhin 3 semaines auparavant.

Bravo à tous les participants, ils n’ont pas démérité dans des conditions difficiles, le mercure affichant des températures plus propices à des jeux de plages qu’à des joutes motocyclistes.

Qu’à cela ne tienne, tout le monde a hâte de se retrouver pour la 3ème mancche du Challenge des Monos 2018 qui se déroulera sur le circuit Paul Armagnac de Nogaro les 28 et 29 juillet prochain.

Nous souhaitons un prompt rétablissement à Guy Fitte #70 et nous souhaitons le voir en forme très bientôt.

Nous remercions la famille Mothré, organisateur des WERC, pour leur accueil et leur professionalisme.

Nous adressons egalement nos remerciements à tous les commissaires de piste pour leurs courages et leurs engagements.

Rendez-vous les 28 et 29 juillet 2018 à Nogaro.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.