Manche 5 du Challenge des Monos 2018

Ales – 29 & 30 septembre 2018

C’est avec beaucoup d’impatience qu’Hélène, bien remise de ses blessures du Vigeant, et les garçons, soit 35 pilotes plus leurs accompagnants, se retrouvent sur le circuit du Pôle Mécanique d’Alès pour cette 5ème manche du Challenge des Monos 2018.

Vendredi, les essais libres

Dès les essais libres, le ton est donné, les pilotes présents sont venus en découdre et comptent bien repartir avec le meilleur résultat de la saison.
Ceci explique les quelques chutes et accrochages sans gravité toutes fois.

Tous campés sur le parking, les pilotes en profitent pour déguster des mets locaux lors du traditionnel repas du vendredi soir.
Cette année, c’est la brasucade de moules qui est à l’honneur, proposée par Jean-Christophe, Stephan et Gringo, accompagnés de Patrick à la friteuse !

Un bon moment de convivialité qui n’empêchera nullement d’apaiser les rivalités dès le lendemain.

Samedi, les essais chronos

2 séances d’essais chronométrés sont au programme pour déterminer les grilles de départ des 2 courses du dimanche.
En première séance, Guy Traber #51 s’empare de la pole provisoire en 1’23″014 devant Jocelyn Henry #55 en 1’23″260 et Sébastien Guillo #156 en 1’23″392.
On est assez loin des temps réalisés en 2017 mais il faut dire que toutes les séances ont été écourtées suite au retard pris afin d’évacuer une famille de sangliers qui avait élu domicile en plein milieu du circuit !

En catégorie Mono2, Thierry Flégar #60 mène en 1’26″699 devant Pascal Paillard #49 en 1’26″738 et Marc L’Huillier #25 en 1’28″034.

Tout rentre dans l’ordre dans la séance de l’après-midi et au bout des 20 minutes, Jocelyn Henry #55 s’empare de la pole avec un chrono de 1’21″436 devant Charles Aubrie #10 (1’22″496) et Simon Pirson #22 (1’22″963).
En catégorie Mono2, Pascal Paillard #49 améliore son chrono en 1’26″574 et passe devant Thierry Flégar #60 (1’26″866) et Marc L’Huillier #25 (1’27″316).

A noter en toute fin de séance, la casse moteur d’Eric Delaugeas #38 qui évite la chute de justesse mais qui met fin, hélas, à sa participation cévenole.

Dimanche matin, Course 1

La première course s’élance et Simon Pirson #22 boucle les 2 premiers tours en tête, poursuivi par Guy Traber #51 et Charles Aubrie #10.
La lutte entre ces 3 pilotes est intense et ils se passent tour à tour jusqu’au 8ème tour où Charles Aubrie #10 et Simon Pirson #22 s’accrochent, laissant le champ libre à Guy Traber #51 et Sébastien Guillo #156 bien revenu aux avants-postes.
La course est interrompue au drapeau rouge pour permettre d’évacuer les pilotes victimes de l’accrochage.

La course repart pour un sprint de 6 tours et Jocelyn Henry #55, mal parti en première partie de course, s’échappe et passe la ligne d’arrivée devant Sébastien Guillo #156 et Guy Traber #51.
Au cumul des 2 manches, Guy Traber #51 est déclaré vainqueur devant Sébastien Guillo #156 et l’étonnant Bruno Collin #8.

En catégorie Mono2, sans surprise, Thierry Flégar #60 l’emporte devant Pascal Paillard #49 et Marc L’Huillier #25.

Dimanche après-midi, Course 2

Oublié les problèmes de la première manche pour Jocelyn Henry #55 qui caracole en tête tout au long des 19 tours de la course.
Derrière lui, 3 pilotes tentent de le rattraper, Guy Traber #51, le vainqueur de la première course, Sébastien Guillo #156 et Marius Henry #56, le fils de Jocelyn.
Au 10ème tour, Guy Traber #51 cède la place à ses poursuivants, sans doute suite à une petite erreur.
Les places s’échangent encore en fin de course et sur le podium on retrouve logiquement Jocelyn Henry #55 sur la plus haute marche, suivi de Guy Traber #51 et Marius Henry #56.

 

En catégorie Mono2, on retrouve le même classement qu’en première course, Thierry Flégar #60 devant Pascal Paillard #49 et Marc L’Huillier #25.

Dans cette deuxième course, on notera la chute de Jean-François Kohl #53, pourtant réputé pour rester sur ses roues et qui prétendra à l’arrivée, avoir glisser sur une peau de banane !

Dans les faits marquants, on notera également l’étonnante progression du jeune Randy Huron #69 qui a débuté à Nogaro avec un pilotage approximatif comme peut l’être celui d’un débutant mais qui, au fil des tours, a évolué vers un pilotage mêlant finesse et agressivité mesurée.
Pour preuve, sa 6ème place en course 2 devant l’expérimenté Franck Delaury #90 augure de belles performances à venir.

Au classement général, à une course de la fin du championnat, Guy Traber #51 possède une confortable avance avec 177 points contre 141 pour son poursuivant immédiat, Sébastien Guillo #156.

En catégorie Mono2, Thierry Flégar #60 est pratiquement assuré d’ajouter un nouveau titre à son palmarès avec 195 points devant Marc L’Huillier #25, 162 points.
Simon Pirson #22, avec un compteur bloqué à 150 points suite à un passage dans la catégorie Supermono, est menacé par le retour de Pascal Paillard #49 avec 122 points.

Bravo à tous les participants.

Nous remercions l’organisateur des WERC pour leur accueil ainsi que les officiels et les commissaires de piste et mille excuses envers la famille sanglier !

Rendez-vous les 20 et 21 octobre 2018 à Navarra en Espagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.